LE PROJET

Un tour de France hivernal pour montrer que l’on peut limiter son impact et agir pour changer

Départ d’Avignon le 25 octobre 2020 pour 2 mois de voyage, 4000 km, avec pour missions :

  • Montrer que des alternatives à faible émission de CO2 existent pour nos déplacements et sont accessibles même aux non-sportifs, grâce à la technologie électrique

  • Être un maximum autonome en énergie grâce à l’énergie solaire pour réduire au maximum mon impact carbone

  • Sensibiliser à la problématique des déchets : chaque jour, je remplirai ma remorque de déchets trouvés sur la route

En attendant de repartir pour d’autres éditions de « 100km autour © » en avril 2021, j’ai décidé de me lancer un nouveau défi : celui de la mobilité douce, partout, tout le temps, même en plein hiver ; mais toujours avec la volonté de montrer des solutions alternatives accessibles même aux non sportifs grâce à la technologie électrique.

Un tel voyage est aussi l’occasion de passer à l’action : lors de mon précédent voyage à « 100km autour d’Avignon © », j’ai été surpris de voir autant de déchets aux abords des routes. Alors, chaque jour, je remplirai ma remorque de déchets. Je partagerai mon voyage quotidiennement sur les réseaux sociaux, et ferai un compte rendu précis de l’énergie consommée et de la quantité de déchets ramassés.

Jérôme Zindy,
Voyageur engagé.

Se déplacer avec un impact limité : un véritable défi énergétique

Après avoir prouvé avec le voyage « 100 km autour d’Avignon © » que l’on peut se dépayser autour de chez soi, je souhaite montrer que l’on peut se déplacer en vélo toute l’année, et que ce mode de déplacement n’est pas réservé qu’aux sportifs, grâce à la technologie électrique. Le vélo électrique est aujourd’hui le moyen motorisé le moins impactant grâce au compromis entre l’effort musculaire et l’assistance électrique.

Pour un vélo électrique classique, ce tour de 4000 km revient à moins de 10 euros de consommation électrique !

Dans un objectif d’être le plus autonome possible en énergie, j’utiliserai des panneaux solaires. J’essaierai au mieux de gérer mon énergie et je consignerai chaque jour mes besoins énergétiques avec pour objectif d’être 100 % autonome, et donc de ne pas avoir à me brancher sur le secteur pour recharger.

➡️ Je ferai chaque soir un état précis de ma consommation énergétique et de ma production solaire et donnerais des équivalences pour que ces chiffres soient facilement compréhensibles.

Merci à nos partenaires